(Killoubien) Background

Aller en bas

(Killoubien) Background

Message par Kiyochii le Mer 24 Aoû - 19:56

Dans le grand Nord, s'étale les Steppes Septentrionales, une terre vallonnée et montagneuse battue par des vents secs et froids où seule une végétation grasse et courte pousse.
Cette terre n'est dominée que par de rares caravanes qui font le voyage de la Chine jusqu'au voisin Tartare mais aussi par des tribus Nomade, des clans fiers et robustes.

Ces tribus du Nord sont des dresseurs de chevaux et des éleveurs de bétails, de gros yaks velus, contraints à une forte mobilité par le froid et la végétation. Les hommes de ces tribus sont puissants comme des yaks, et les femmes sont fougueuses comme les chevaux. Ils sont vêtus de peaux de bête qu'ils tuent, certains gardant même une collerette de poils de yak pour protéger leurs cou du vent.

Leur tradition ancestrale impose à chaque tribu d'envoyer un de leurs fils défendre l' honneur patriarcal dans un combat singulier de lutte. Cette tradition entre 2 tribus est toujours célébré ardemment, des chants de gorge résonnent dans les steppes pendant de longues heures, du lait de yak caillé et de la viande de gibier sont servis autour d'un feu puissant.

L'on pourrait penser que c'est une tradition chaleureuse, au contraire celle ci fut instaurée pour mettre fin au attaque entre tribus, mais le marché entre les 2 familles peut être aussi bien du bétails qu'une des filles de l'un des camps, mais ce qui compte ici c'est surtout l'honneur .

Cette affront est régulièrement synonyme du bannissement sévère du lutteur perdant, c'est dans cet événement que Killoubien impressionnant lutteur tomba contre plus fort que lui et après de nombreux châtiments quitta sa tribu plein de rage et de dégoût.

De bagarre dans des tavernes pitoyables à la survie dans les rues, Killoubien devint violent et un groupe de mercenaire l'approcha pour lui offrir une "Seconde chance", mais surtout profitaient de cette force de la nature.

Les boulots de mercenaire furent simple au début, passer à tabacs un marchand, kidnapper au détour d'une rue une jeune fille, Killoubien se débrouillait plutôt bien. Allant même à fournir ses services en tant que garde du corps.

Il réalisait les basses besognes en faisant fonctionner ses poings dans ce métier. Mais au fond Killoubien désirait vie plus confortable et honorable, il pris les armes au nom de la liberté pour réaliser son ambition.

Nombreux mercenaires choisissent la cimeterre, la lance ou les masses pour armes, mais lui voulait quelque chose à sa mesure.

Il se procura un sabre long et épais, le poids de celle-ci en fait une arme difficile à manier, mais les coups sont redoutable pour l'adversaire qui ressent chaque impact avec force. C'est à partir de ce moment que l'on surnomma Killoubien l'étrippeur, car non content de faire reculer son adversaire à chacun de ses coups, il profitait de faire chuter son opposant pour planter son sabre dans le ventre de sa victime et de lui charcuter violemment les entrailles.

A coté de son travail de mercenaire, Killoubien se découvrit un nouvelle opportunité, les combats de rues.


Contrairement à la lutte que pratique les tribus du Nord, ici les combattants ont le droit d'équiper leurs membres de protection, certains lassaient des cordes autour de leurs bras, d'autre fixaient des brassards en plaque. Killoubien lui pris une chaîne qu'il enroula autour de son avant bras la maintenant serrant autour de son épaule.

Là aussi, la puissante force du pugiliste celle ci enroulée autour du bras provoquaient des impacts épuisant pour les concurrents.

Un jour lors d'un combat qui tournait avantageusement au profit de son adversaire qui gardait trop ses distances, la chaîne involontairement se détacha et s'enroula autour du bras de l'opposant.Ce défaut dans la fixation permit à Killoubien d’être à porter de cette adversaire agile. L’emmenant au sol Kiloubien ce retrouva sur lui et le frappa de toute ses forces en plein visage.

Gagnant le match mais surtout ce rendant compte que son arme défensive lui avais offert une nouvelle opportunité, un moyen offensif ,une allonge, un moyen d'atteindre des adversaires hors de portée.

Continuant ses activités de mercenaire et de lutteur, Killoubien se déplaçait maintenant avec son arme favorite enroulée autour du bras au bout duquel un crochet à deux dents, et un sabre long. Le crochet a une double utilisation, la première accrocher la chaîne pour qu elle se projette et s enroule autour d'une proie ou d un adversaire qui écorche vivement sa cible mais celle ci se déploie à des hauteurs vertigineuses et avec agilité ainsi que rapidité.


[HRP] Il faut que je prenne le temps de rendre cette chose plus fluide, mais voici ce qu'est Killoubien pas un RG mais un bourrin !
avatar
Kiyochii

Messages : 41
Date d'inscription : 24/08/2016
Age : 20
Localisation : Belgique

Feuille de personnage
Ecole: Royal Guard
Style interne:
Style interneInner 1Inner 2Inner 3Inner 4Inner 5
Votre école3636364814

Méridiens:
144/180  (144/180)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum